Les Amis de l'orgue de Québec

Activités pour la saison 2016-2017

17 septembre 2016
10 octobre 2016
Retour
16 octobre 2016
27 novembre 2016
5 février 2017
26 février 2017
2 avril 2017
21 mai 2017
13 juin 2017


Notes :
  • Tous les concerts sont présentés sur écran géant (sauf au Palais Montcalm).
  • Programme sujet à modifications sans préavis.

  • Ce fichier est aussi disponible en version PDF (Acrobat).

    Si vous ne possédez pas le logiciel Acrobat Reader, vous pouvez l'obtenir, gratuitement, via téléchargement, en utilisant le bouton ci-dessous.
    Adobe® et Adobe Acrobat® sont des marques de commerce de Adobe Systems Incorporated.

    17 septembre 2016
    20 heures

    Concert « portes ouvertes »


    Église Saints-Martyrs-Canadiens
    Rue du Père-Marquette
    Québec

    La Musique du Royal 22e Régiment
    Capitaine Christian Richer, CD, direction
    Richard Paré, orgue

    Programme

    Entrée libre

    Fièrement associée au Royal 22e Régiment, cet ensemble a vu le jour en 1922 à Québec. Seule musique francophone des Forces canadiennes, La Musique du Royal 22e Régiment (MR22eR) est formée de 35 musiciens militaires, tous professionnels et titulaires de baccalauréats ou de maîtrises en musique décernés par les meilleurs conservatoires et facultés de musique du pays. Ils ont aussi choisi de s’impliquer et de représenter fièrement leur pays.

    La versatilité de cet ensemble est l’une de ses caractéristiques fondamentales. En effet, il offre des prestations pour toutes sortes d’événements protocolaires et militaires, mais il se fait aussi un devoir d’être très présent dans la communauté avec des activités aussi variées que des concerts dans les écoles, des concerts de Noël et des tournées à travers la province. S’adressant à tous les auditoires, l’ensemble propose également des sous-groupes musicaux et un répertoire des plus polyvalents : jazz, populaire, folklore, classique ou autre. La MR22eR s’adapte à tous les goûts et toutes les situations.


    Par cette récente affectation comme 13e commandant de la Musique du Royal 22e Régiment, le capitaine Christian Richer est responsable auprès du Groupe de soutien de la 2e Division du Canada, d'assurer le leadership et le maintien du haut niveau musical de cet ensemble.

    De pair avec sa grande passion pour la musique traditionnelle militaire et symphonique, son approche rassembleur d’un leadership transformationnel a déjà inspiré plusieurs collaborations innovatrices avec beaucoup de succès lors d’évènements d’envergure comme Fortissimo sur la colline du Parlement, différents Tattoo militaires et grands concerts en sol canadien et à l'étranger.

    Le capitaine Richer s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 1990 comme musicien trompettiste. C’est à la suite d’une carrière longue de 18 années qu’il s’est vu offrir une commission d’officier du programme PIOSR en 2008 et qu’il a obtenu simultanément les qualifications d’officier de la Logistique et d’officier de musique en mars 2010. Le Capt Richer détient un diplôme en gestion des affaires du Northern Alberta Institute of Technology (NAIT). Il a étudié la direction musicale avec le Dr. Gillian MacKay (Université de Toronto) au cours d’un programme de trois ans spécialement conçu pour l’entraînement des officiers de musique des Forces armées canadiennes. Il a participé à bon nombre de formations en direction auprès de différentes universités américaines.



    Richard Paré partage ses activités professionnelles comme organiste, claveciniste et, depuis 2001, à titre de professeur à la Faculté de musique de l'Université Laval à Québec. Il y enseigne l'orgue, le clavecin et la musique ancienne. Formé au Conservatoire de Musique de Québec il termine ses études par l'obtention de trois premiers prix : orgue, clavecin et musique de chambre.

    Membre fondateur de l'orchestre de chambre « Les Violons du Roy », il a participé à de nombreuses tournées soit en Allemagne, en France, en Belgique, en Espagne, en Autriche, en Angleterre, aux Etats-Unis et un peu partout au Canada. En juillet 2005, il participe à une tournée des Violons du Roy qui le conduit au Concertgebow d'Amsterdam. Quatorze enregistrements ont été réalisés avec cet ensemble par les maisons Dorian, Virgin Classic et ATMA. Il est soliste-invité et continuiste invité par diverses sociétés de concerts. Richard Paré a joué dans plusieurs villes du Québec, de l'Ontario, de l'Alberta et du Nouveau-Brunswick. Il fut, à cinq reprises, artiste-invité de l'Orchestre New World Symphony à Miami en Floride. En 2006, il est soliste invité par le New York Philharmonic Orchestra pour quatre concerts au Lincoln Center dans une sinfonia de J. S. Bach et un concerto de G. F. Handel. Au printemps 2009, il est soliste invité par le Philharmonic Orchestra de Los Angeles et du San Francisco Symphony. En novembre 2011, il est soliste invité par le Chicago Symphonic Orchestra pour l’interprétation de deux concertos pour orgue de G. F. Handel. En 2013, il est le soliste invité pour l’inauguration du nouvel orgue Casavant de la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm à Québec en compagnie des Violons du Roy sous la direction de Bernard Labadie. Quatre représentations se sont tenues pour cette inauguration. En mai 2014, sous la direction de Jean-François Rivest, Richard Paré a interprété, entre autres, le Concerto pour orgue en sol mineur de Francis Poulenc.

    Richard Paré est claveciniste régulier de l'Orchestre Symphonique de Québec et successeur de son maître Claude Lavoie à la tribune de l’orgue de l’église Saints-Martyrs-Canadiens de Québec.

    10 octobre 2016

    Excursion culturelle : Nicolet

    Informations supplémentaires

    Inscriptions: du 6 au 26 septembre.

    Lors de cette excursion d'un jour, nous visiterons et entendrons les instruments suivants :

  • l’orgue Casavant, Opus 473, 1911 de l’église Sainte-Gertrude de Bécancour;
  • l’orgue Casavant, Opus 1513, 1935 de l’église Saint-Grégoire-le-Grand de Bécancour;
  • l'orgue Brodeur 1891 / Létourneau 2002 de l’église Sainte-Monique-de-Nicolet;
  • l'orgue Casavant, Opus 381, 1909 / Bellavance 2016 de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Nicolet;
  • l'orgue Pels 1962 de la chapelle de la maison mère des Soeurs de l'Assomption.
  • Coût : 100 $ par personne (incluant documentation, transport et deux repas)
    Transport en autocar de luxe - Limite de 50 personnes
    75 $ par personne en cortège.

    16 octobre 2016
    14 heures

    Concert

    Église Saints-Martyrs-Canadiens
    Rue du Père-Marquette
    Québec

    Willem Tanke, orgue

    Billets: 15$ (étudiants: 10$)

    Programme

    15 $ (adultes / 10 $ (étudiants)

    Willem Tanke (né en 1959) a étudié l'orgue et l'improvisation avec Jan Welmers, la théorie musicale avec Joep Straesser et la musique électronique avec Ton Bruynel au Conservatoire d'Utrecht. En 1985, il complète ses études avec un Diplôme en interprétation à l'orgue avec une note parfaite et avec d'autres diplômes en théorie musicale et en improvisation.

    Au début de sa carrière, il se spécialise dans l'interprétation des oeuvres pour orgue d'Olivier Messiaen, celles de Max Reger et celles de compositeurs néerlandais contemporains. Ses enregistrements d'oeuvres de Messiaen, des Variationen und Fuge über ein Original Thema Op. 73 de Reger et des oeuvres pour orgue de Jan Welmers, Ton Bruynel et de Roderik de Man ont été bien accueillis par la critique. Au cours des dernières années, il se fait de plus en plus connaître en tant qu'improvisateur et de compositeur-interprète. Son enregistrement de My friend the Indian et d'autres oeuvres, Imaginary Day, Two Wind Fantasies et Meditations for a Lent démontre une approche originale et innovatrice dans l'interprétation de la musique pour orgue.

    De 1988 à 2000, Willem Tanke était professeur d'orgue en tant qu'instrument principal au Centre professionnel d'enseignement des arts de l'Université d'Utrecht. Depuis 2001, il enseigne au Conservatoire de Rotterdam en tant que professeur d'orgue, d'improvisation et de théorie musicale. Actuellement, il mène deux projets : approfondir l'interprétation des oeuvres pour orgue de Bach et, avec ce concours, explorer de nouvelles avenues en improvisation et en composition en tant que soliste qu'avec d'autres musiciens. En tant que pianiste, il repousse les frontières du jazz avant-garde et, parmi celles-ci, on note l'exécution complexe et innovatrice de la main gauche et l'utilisation des chants d'oiseaux de Messiaen dans un tout nouveau contexte.

    27 novembre 2016
    15 heures

    Concert de Noël

    Salle Raoul-Jobin, Palais Montcalm
    carré d'Youville
    Vieux-Québec

    Marc D'Anjou
    Billets: selon la tarification du Palais Montcalm
    escompte de 15% sur présentation de votre carte de membre 2016-2017.

    Programme

    Né à Gagnon en 1964, Marc D'Anjou s'inscrit au Conservatoire de musique du Québec à Rimouski, en septembre 1976. Parallèlement à ses études d'orgue avec Jacques Montgrain, il y étudie le piano et le clavecin. En 1980, il remporte les finales nationales en orgue, catégorie junior, du Concours Baldwin de Toronto. Il termine ses études en 1986, avec un Premier prix à l'unanimité du jury. Par la suite, il étudie l'improvisation avec Dom Richard Gagné et Rachel Laurin, ainsi que l'improvisation et le répertoire français à Paris avec Jean Galard. En 1989, il est récipiendaire d'une « Mention honorable » de la part de la Fondation Sir Ernest McMillan de Toronto. En 1992, il offre une prestation remarquable comme finaliste à la première édition du Concours d'orgue de Québec.

    De 1986 à 1992, Marc D'Anjou travaille la facture d'orgue pour la firme Orgues Marcel Bertrand. Durant la même période, il obtient le poste d'organiste cotitulaire à l'église Saint-Jean-Baptiste de Québec et y est promu titulaire en 1991, poste qu'il conserve jusqu'en 1993. Accompagnateur de nombreux ensembles vocaux, il travaille avec le Chœur de l'Université Laval et avec le Chœur symphonique de Québec.

    En décembre 1993, il est nommé, par voie de concours, organiste-titulaire à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec. En septembre 2010, il devient directeur musical de la South Burnaby United Church à Vancouver où il fonde le Burnaby Chember Choir. En mai 2012, il est de nouveau nommé, cette fois par acclamation, titulaire à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.

    Il donne, en novembre 1998, un concert et une classe de maître à l'université Towson, près de Baltimore, deux concerts à la Cathédrale catholique Holy Rosary de Vancouver (2004 et 2011), un match d'improvisation et un concert à Toulouse (France) en octobre 2006 ainsi qu'une tournée de concerts en Équateur en mars 2009. En 2011, Il accompagne le très prestigieux Vancouver Chamber Choir et donne un récital à la Cathédrale anglicane de Vancouver.

    5 février 2017
    14 heures

    Conférence :
    50 ans de diffusion de l'orgue au Québec
    la contribution des Amis de l'orgue


    Église Saint-Yves
    2470, rue Triquet
    Québec (Sainte-Foy)

    Jacques Boucher

    Entrée libre

    La conférence :

    Sous ce titre Jacques Boucher situe Les Amis de l'orgue, une société de concert, dans un contexte plus large de diffusion de l’orgue, de sa littérature, de sa facture et de ses interprètes intégrant le rôle capital de la radio française de Radio-Canada dans le développement de la présence de cet instrument de 1972 à 1995, période à laquelle il y fut intimement associé.

    Le conférencier :

    Né à Saint-Pascal de Kamouraska, il fait ses études classiques au collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière (1958-1966) où il étudie le piano avec Pierre Bouchard et l'orgue avec l'abbé Antoine Bouchard. En 1966, il est admis à l'Université Laval où il travaille également avec ce dernier ainsi qu'avec Jeanne Landry, Jacques Hétu, Claude Lagacé, Alain Gagnon et Chantal Masson. Ses études sont couronnées par une licence en orgue en 1973. Il se perfectionne par la suite auprès d'Antoine Reboulot à Montréal. Entre-temps, il est chef de chœur et organiste à l'église de son village natal de Saint-Pascal de Kamouraska. Durant l'année 1971-1972, il fréquente l'Institut de musicologie et l'Institut de musique sacrée de Paris où il est aussi stagiaire aux Services musicaux de l'ORTF.

    La vocation de Jacques Boucher pour la radiodiffusion débute, en 1963, à la station CHGB-FM de Sainte-Anne-de-la-Pocatière où il est successivement réalisateur, animateur, preneur de son et directeur de la programmation. En 1972, il devient réalisateur à la SRC à Montréal. Spécialiste de la musique d'orgue, il réalise l'enregistrement radiophonique de plus de 1 500 récitals consacrés à cet instrument. De 1984 à 1987, il est chef du Service des émissions musicales radio de la SRC dont le mandat lui permet de privilégier la diffusion en direct et d'accentuer la présence de la radio dans la vie musicale. Également réalisateur de disques, Jacques Boucher signe plus de 100 parutions.

    Comme organiste de concert, il a été invité à donner des récitals au Canada, aux États-Unis, aux Bermudes, en Équateur, au Mexique et en Europe où il a joué dans les principales cathédrales de France.

    Titulaire de l'orgue de Notre-Dame-de-Lourdes de Verdun (Montréal) de 1975 à 1986, il est nommé organiste titulaire à l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal en 1986 où il prend une part active dans la restauration de cet orgue en 1995.

    De 1998 à 2001, Jacques Boucher est directeur général et artistique des Jeunesse Musicales du Canada. De 2006 à 2010, il est nommé doyen de la Faculté de musique de l'Université de Montréal. Enfin, il accepte, en 2014, le présidence de la Fédération Québécoise des Amis de l'orgue.

    Sa discographie compte une vingtaine de titre privilégiant la littérature d'orgue symphonique et témoigne de la vitalité de sa carrière d'interprète.

    26 février 2017
    14 heures

    Concert

    Église Saints-Martyrs-Canadiens
    Rue du Père-Marquette
    Québec

    Marie-Hélène Greffard, orgue

    Programme

    Billets: 15$ (étudiants: 10$)

    Marie-Hélène Greffard, pianiste et organiste originaire de Montmagny, est née en 1982. Après des études de piano avec sœur Céline Gagnon, elle poursuit son cheminement au Campus Notre-Dame-de-Foy où elle obtient un double-dec en musique-langues, dans la classe de piano d’Alain Châteauvert. Elle est ensuite admise au Conservatoire de musique de Québec dans la classe de Suzanne Beaubien-Lowe. Marie-Hélène détient deux prix avec grande distinction du Conservatoire : en musique de chambre (2005) et en piano (2006). Elle étudie l’orgue depuis 2002, d’abord avec Noëlla Genest, puis avec Danny Belisle et Richard Paré, avec qui elle a terminé sa maîtrise en interprétation à cet instrument en 2009. Au terme de ses études de maîtrise à l’Université Laval, Marie-Hélène a reçu la médaille de la Gouverneure générale pour l’excellence de ses résultats académiques.

    En plus d’être la grande gagnante du Concours d’orgue de Québec 2011, elle a aussi remporté plusieurs distinctions lors de divers concours, dont des premières places au Concours de musique du Canada en piano (2004) et en orgue (2007), un Premier prix au Concours de musique du Royaume (2007), le Deuxième prix du Concours d’orgue de Québec en 2008, et elle a été lauréate de l’édition 2007 des Jeunes Artistes de Radio-Canada.

    Concertiste active, elle fait à l'été 2014 une tournée de concerts d'orgue en France. À l'été 2015, elle effectue une tournée en France et en Belgique en tant que pianiste accompagnatrice avec les Petits chanteurs de Charlesbourg.

    Marie-Hélène est organiste titulaire aux paroisses Saint-Thomas et Saint-Mathieu de Montmagny, professeure de piano et d’orgue à l’École internationale de musique de Montmagny ainsi qu’en privé, et accompagnatrice de chanteurs et de choeurs.

    2 avril 2017
    14 heures

    Concert

    Église Saints-Martyrs-Canadiens
    Rue du Père-Marquette
    Québec

    Benjamin Waterhouse, orgue

    Au programme: Oeuvres des concerts inauguraux de 1966

    Programme

    Billets: 15$ (étudiants: 10$)

    Né en Angleterre en 1961, Benjamin Waterhouse a commencé l'étude du piano à l'âge de sept ans, avant de devenir choriste et de tomber à jamais sous le charme de l'orgue. Après une courte escale avec la famille à Terre-Neuve, il s'est inscrit à l'École de musique de l'Université Laval où il a complété l'essentiel de sa formation d'organiste sous la direction d'Antoine Bouchard et d'Antoine Reboulot. Il a, par la suite, étudié en France avec Pierre Perdigon, et terminé un doctorat à l'Université de Montréal auprès de Réjean Poirier. Son mémoire de doctorat portait sur le rythme harmonique dans la musique d'orgue de J.S. Bach.

    En 1992, il remportait le Deuxième prix du Concours d'orgue de Québec organisé par la Fondation Claude-Lavoie.

    Sa participation à la présentation de l'intégrale des symphonies de Charles-Marie Widor dans cinq villes du Québec, en 1994, lui a révélé toute la richesse du patrimoine organistique québécois.

    Par la suite, il a enregistré un CD, chez ATMA, consacré à des transcriptions pour orgue d'œuvres instrumentales et orchestrales de Claude Debussy et d'Edward Elgar, sur l'orgue historique Louis Mitchell, restauré par la firme Juget-Sinclair, à Saint-Fabien-de-Panet. Il a également participé à l'inauguration de l'orgue Mitchell, restauré par Casavant, de l'église Notre-Dame-de-la-Victoire, à Lévis, en 2000. Il a été un des responsables pour la reconstruction de l'orgue Richard 1753 de la chapelle du Musée de l'Amérique francophone.

    Avant d'être nommé organiste titulaire à la cathédrale anglicane Holy Trinity de Québec, il a été organiste à l'église presbytérienne St. Andrew's de Québec.

    21 mai 2017
    14 heures

    Organiste d'un jour

    Salle Raoul-Jobin, Palais Montcalm
    carré d'Youville
    Vieux-Québec

    Entrée gratuite

    Activité organisée pour les étudiants de niveau primaire et secondaire ayant une formation en clavier leur permettant d'interpréter, devant public, une ou quelques pièces d'un durée de trois à cinq minutes.

    Le comité fera tout en son possible afin de permettre à un maximum de participants de prendre part à l'activité. De plus, il verra à équilibrer le programme du concert en fonction du répertoire, de l'âge et de l'expérience des participants.

    Des informations additionnelles ainsi qu'un formulaire d'inscription seront diponibles début 2017.

    13 juin 2017
    19 heures 30

    Concert

    Salle Raoul-Jobin, Palais Montcalm
    carré d'Youville
    Vieux-Québec

    Thierry Escaich

    Billets: selon la tarification du Palais Montcalm
    escompte de 15% sur présentation de votre carte de membre 2016-2017.

    Programme

    Thierry Escaich, né le 8 mai 1965 à Nogent-sur-Marne. Après des études musicales à l'École de musique de Rosny-sous-bois puis à celle de Montreuil-sous-Bois, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il obtient huit premiers prix : harmonie, contrepoint, fugue, orgue, improvisation à l'orgue, analyse, composition et orchestration.

    Thierry Escaich compose dès l'enfance et se fait remarquer assez jeune, remportant divers prix. Ses œuvres sont récompensées par divers prix internationaux, comme, en 1989, le premier prix André Jolivet, ou, en 1990, le Prix Blumenthal. Il reçoit aussi en 1994 le Prix Nadia et Lili Boulanger, ainsi que le prix de musique symphonique de la Sacem, en 1993 le prix Hervé-Dugardin (décerné par la Sacem) et en 1999 le prix Georges-Enesco. Après avoir remporté en 1991 le grand prix d'improvisation du Concours international de Strasbourg, il est nommé en 1996 titulaire du grand-orgue de l'église Saint-Étienne-du-Mont à Paris où, conjointement à Vincent Warnier, il succède à Maurice et Marie-Madeleine Duruflé.

    Thierry Escaich mène une carrière internationale d'organiste et d'improvisateur, jouant dans les grandes capitales mondiales. Il est l'auteur d'une centaine d'œuvres. L'orgue tient une large place dans sa musique, mais le piano, le saxophone et d'autres instruments de musique sont également présents. Il compose pour les effectifs les plus divers, de l'instrument solo à l'orchestre symphonique et à l'oratorio, en passant par de nombreuses pièces de musique de chambre et vocales.

    De septembre 2007 à juin 2010, après une saison préparatoire, Thierry Escaich a été compositeur en résidence de l'Orchestre national de Lyon, se produisant également au grand orgue Cavaillé-Coll de l'Auditorium de Lyon, comme interprète et comme improvisateur. Il est en résidence à l'Ensemble orchestral de Paris pour les saisons 2011-2012 et 2012-2013, avec plusieurs projets de créations. Auparavant, il a été successivement en résidence à l'Orchestre national de Lille et à l'Orchestre de Bretagne.

    Depuis 1992, Thierry Escaich enseigne l'écriture (classe de fugue et formes) et l'improvisation au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Il donne également des masterclasses d'orgue, d'improvisation et de composition en France et à l'étranger. Il dirige depuis 2010 l’Académie Internationale d'Improvisation à l'orgue de Saint-Donat sur l'Herbasse.


    Formulaire d'inscription


    retour à la page principale