Biographies d'organistes d'aujourd'hui
Biographies of today's organists



L


Dom André Laberge

Text in English

Dom André Laberge est né à Beauharnois, près de Montréal, le 23 août 1940. Après avoir obtenu un baccalauréat ès arts de l'Université de Montréal en 1960, il entra, la même année, chez les Bénédictins de Saint-Benoît-du-Lac où il fut organiste. Ordonné prêtre en 1969, il étudie au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, où ses premiers maîtres furent Bernard Lagacé pour l'orgue, Kenneth Gilbert pour le clavecin, Gilles Tremblay pour l'analyse musicale et Françoise Aubut pour l'harmonie et le contrepoint.

Durant l'été de 1971, il étudia l'orgue à l'Académie de Haarlem, Hollande avec Piet Kee et Luigi Ferdinando Tagliavini. Au terme de ses études, en 1972, il obtint un Premier Prix d'orgue, un Premier Prix de clavecin et un Premier Prix d'analyse. Au cours des étés 1972 et 1973, il enseigna l'orgue et le clavecin pour la Société des musiciens amateurs du Canada au Centre musical du Lac-à-la-Loutre situé à Huberdeau, au sud-ouest de Montréal. Il fut aussi professeur au Centre d'art d'Orford pour les Jeunesses musicales du Canada.

Boursier du Conseil des arts du Canada de 1977 à 1979, Dom Laberge a fait un séjour de perfectionnement en Europe. Il a travaillé l'orgue au Conservatoire de Toulouse avec Xavier Darasse et, parallèlement, le clavecin avec Gustav Leonhardt à Amsterdam.

Depuis son retour, Dom Laberge partage son temps, outre ses devoirs monastiques à l'abbaye, entre l'enseignement privé, les concerts et l'enregistrement. Il a été élu Abbé de Saint-Benoît-du-Lac le 20 mai 2006 et consacré le 6 août suivant.

Enregistrements

retour au menu retour au début

Dom André Laberge was born in Beauharnois, near Montreal, on August 23rd, 1940. After completing a BA degree from the University of Montreal, he joined the Benedictine Order in Saint-Benoît-du-Lac where he was organist. Ordained priest in 1969, he studied at the Quebec Conservatory of Music in Montreal where his first teachers were Bernard Lagacé (organ), Kenneth Gilbert (harpsichord), Gilles Tremblay (musical analysis) and Françoise Aubut (harmony and counterpoint).

During the summer of 1971, he studied the organ at the Haarlem Academy, in Holland, with Piet Kee and Luigi Ferdinando Tagliavini. At the end of his studies in 1972, he won a First Prize for organ, a First Prize for harpsichord and a First Prize for analysis. During the summers of 1972 and 1973, he taught organ and harpsichord for the Canadian Amateur Musicians Society at the Otter Lake Music Center located in Huberdeau, a locality south-west of Montreal. He was also a teacher at the Orford Music Center for Youth and Music Canada.

With grants from the Arts Council of Canada between 1977 and 1979, Dom Laberge went to Europe to further develop his technique and musicianship. He worked on the organ with Xavier Darasse at the Toulouse Conservatory and, at the same time, harpsichord with Gustav Leonhardt in Amsterdam.

Since his return to Canada, Dom Laberge shares his time, beside his monastic duties, between private teaching, concerts and recordings. On May 20th, 2006, he was elected Abbot of St. Benoît-du-Lac Abbey and consecrated next August 6th.

Recordings

retour au menu retour au début


Jocelyn Lafond

Text in English

Jocelyn Lafond est né en 1989 à Saint-Hyacinthe (Québec). Il a commencé l'étude du piano à l'âge de six ans, mais la suite de son parcours musical s'est inscrite dans une recherche de plus en plus poussée sur les diverses formes d'expression musicales. Formé au Conservatoire de musique de Trois-Rivières et à Arts au Carré, le Conservatoire royal de musique de Mons, en Belgique, Jocelyn Lafond est diplômé en orgue, en piano, en direction d'orchestre, en direction chorale et en écritures classiques. Durant ses dix années de formation supérieure, il a eu la chance de travailler avec des musiciens passionnés tels que Michel Kozlovsky, pianiste, Raymond Perrin, organiste et chef de choeur, Gilles Bellemare, compositeur et chef d'orchestre, Jean-Pierre Deleuze, compositeur et Denis Menier, chef de choeur.

Actif comme concertiste, comme arrangeur et comme compositeur de musique essentiellement religieuse, Jocelyn Lafond se définit avant tout comme une organiste. Impliquéd dans le milieu de la musique liturgique, il est titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Saint-Hyacinthe depuis 2009. À la suite de ses études en Belgique, il revient au Québec où il s'est déjà distingué dans de nombreux concours tels que le Concours de musique du Canada, le Concours d'orgue Lynnwood-Farnam et le Concours d'orgue de Québec dans lesquels il a obtenu les Premiers prix.

retour au menu retour au début

Jocelyn Lafond was born in 1989 in St. Hyacinthe (Quebec). It began studying the piano at the age of six, but his musical studies brought him more and more into various musical forms. Trained at the Music Conservatory in Trois-Rivières and at the Arts au Carré, the Royal Music Conservatory in Mons (Belgium), he graduated in organ, in piano, orchestra conducting, choir directing and in classical composition. During his ten years of training, he studied with passionate musicians such as Michel Kozlovsky (piano), Raymond Perrin (organ and choir directing), Gilles Bellemare (composition and orchestra conducting), Jean-Pierre Deleuze (composition) and Denis Menier (choral conducting).

While being active as a concert artist, an arranger and a composer of mainly religious music, Jocelyn Lafond sees himself first of all as an organist. Involved in the liturgical music field, he is the main organist at St. Hyacinthe Cathedral since 2009. Following his studies in Belgium, he is back in Quebec where he already won numerous competitions such as the Canada Music Competition, Lynnwood-Farnam Organ Competition and the Quebec City Organ Competition where he he was awarded First prizes.

retour au menu retour au début


Bernard Lagacé

Text in English

Né à Saint-Hyacinthe (Québec) le 21 novembre 1930, il commença ses études musicales avec Conrad Letendre au séminaire de Saint-Hyacinthe où il fut organiste à 14 ans.

En 1948, il remplaça Raymond Daveluy, alors en Europe, à l'église Saint-Jean-Baptiste de Montréal puis en devint titulaire en 1950. Il travaillait alors avec Yvonne Hubert (piano) et Gabriel Cusson (harmonie et contrepoint). Boursier du gouvernement du Québec, en 1954, il étudia l'orgue à Paris avec André Marshal (1954-1955) puis à Vienne avec Anton Heiller (1956) et travailla aussi le clavecin avec Isolde Ahlgrimm, Eta Harish-Schneider et Ruggiero Gerlin. De retour à Montréal, en 1957, il fut nommé professeur au Conservatoire de musique de Montréal (1957-1978) puis à l'université Concordia (1978-).

Outre sa femme, Mireille Lagacé (née Bégin), et sa fille Geneviève, il a formé un grand nombre d'élèves, dont Luc Beauséjour, Hélène Dugal, André Laberge, Lucien et Réjean Poirier et Wilhelmina Tiemersma.

Membre fondateur du groupe Ars Organi, il a travaillé activement au mouvement de renaissance de l'orgue classique en Amérique du Nord. Organiste de réputation internationale, il a donné de très nombreux récitals au Canada (notamment à la Société Radio-Canada), aux États-Unis et en Europe entre autres pour d'importants festivals.

Il est organiste au Sanctuaire Marie-Reine-des-Coeurs à Montréal depuis 1966.

Bien qu'ayant joué la plupart des oeuvres importantes du répertoire d'orgue, Lagacé est considéré comme un spécialiste de la musique baroque et de Bach en particulier dont il a donné, à deux reprises, l'intégrale de l'oeuvre à l'église de l'Immaculée-Conception à Montréal (1975-1977, 1987-1989). à la même église, il présenta, avec sa femme, l'intégrale de l'oeuvre de Dietrich Buxtehude en six récitals (1978-1979).

Lagacé fut récipiendaire du Prix Denise-Pelletier en 1978 attribué par le gouvernement du Québec et du Prix de musique Calixa-Lavalée en 1989. Il a été nommé membre de l'Ordre du Canada en 1985.

Enregistrements

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début

Born in St. Hyacinthe (Québec) on November 21, 1930, he started his musical studies with Conrad Letendre at St. Hyacinthe Seminary where, at 14 years old, he was organist.

In 1948, he replaced Raymond Daveluy, while he was in Europe, at St. Jean-Baptiste church in Montréal and he became organist in 1950. He studied with Yvonne Hubert (piano) and Gabriel Cusson (harmony and counterpoint). Bursaries from the Quebec government, in 1954, he went to Paris to study the organ with André Marshal (1954-1955) and then in Vienna with Anton Heiller (1956). He also studied the harpsichord with Isolde Ahlgrimm, Eta Harish-Schneider and Ruggiero Gerlin. Back in Montréal, in 1957, he became professor at the Montréal Music Conservatory (1957-1978) and at Concordia University (1978-).

Beyond his wife, Mireille Lagacé (born Bégin) and his daughter, Geneviève, he taught to a large number of students among which Luc Beauséjour, Hélène Dugal, André Laberge, Lucien et Réjean Poirier et Wilhelmina Tiemersma.

Member-founder of Ars Organi, he actively worked for the classical organ renewal movement in North America. World-renowed organist, he gave many recitals in Canada (on CBC radio), in the USA, in Europe and in important festivals.

He is organist at Marie-Reine-des-Coeurs Sanctuary in Montréal since 1966.

While having played most of the important works in organ literature, Lagacé is renown as a baroque music specialist and specially of Bach's music. He played, twice, Bach's complete organ works in Immaculate-Conception church in Montréal (1975-1977, 1987-1989). In the same church, he presented, with his wife, Dietrich Buxtehude's complete organ works in six recitals (1978-1979).

Lagacé received the Denise-Pelletier Prize in 1978, given out by the Québec government and the Calixa-Lavalée music Prize in 1989. He is a member of the Order of Canada since 1985.

Recordings

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début


Claude Lagacé

Text in English

Claude Lagacé a été l'élève de Germaine Malépart pour le piano et d'Henri Gagnon pour l'orgue. Diplômé en musique et en philosophie de l'Université Laval, il commence sa carrière d'organiste à la cathédrale de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick. Il s'établit ensuite aux États-Unis où il parfait sa formation auprès du célèbre organiste Clarence Watters, et où il obtient le titre d'Associate of the American Guild of Organists; il occupe plusieurs autres postes, notamment celui d'organiste et maître de chapelle à la cathédrale de Toledo (Ohio). À la mort d'Henri Gagnon en 1961, il rentre au Québec pour succéder à son maître aux grandes orgues de la basilique Notre-Dame de Québec. Il enseigne alors l'orgue, le chant grégorien et plusieurs matières théoriques à l'École de musique de l'Université Laval où il deviendra professeur titulaire, et dont il sera le directeur adjoint de 1970 à 1978. Il restera organiste à la Basilique de Québec jusqu'à sa retraite en 1993.

Claude Lagacé participe activement à la promotion de l'orgue au Québec. Membre fondateur des Amis de l'orgue de Québec, il en fut aussi le vice-président de 1967 à 1993. Dans le cadre de ses fonctions d'organiste d'église, il s'intéresse activement à la musique liturgique, tant sur le plan paroissial que diocésain. Comme interprète, il s'est fait entendre en récital aux États-Unis et au Canada, et s'est produit régulièrement sur les ondes de Radio-Canada dans les séries «Récital d'orgue» et «Tribune de l'orgue».

Enregistrements

retour au menu retour au début

Claude Lagacé first studied piano with Germaine Malépart and organ with Henri Gagnon. After graduating in music and philosophy from Laval University, he took up his first appointment at the Cathedral of St. John, New Brunswick as organist and choirmaster. He then settled in the United States where he studied under the renown organist Clarence Watters and became an Associate of the American Guild of Organists. He held several positions in the US, including that of organist and choirmaster at the Cathedral of Toledo, Ohio. Upon the death of Henri Gagnon in 1961, he returned to Quebec to succeed his master at Notre-Dame Basilica in Quebec City. He taught the organ, Gregorian chant and theory at the music school of Laval University, where he subsequently became a full professor, and then assistant director from 1970 to 1978. He retired as organist at the Notre-Dame Basilica in 1993.

Claude Lagacé played an active role in the organ life of Quebec City. From 1967 to 1993 he has been vice-president of Les Amis de l'orgue de Québec, an association of which he is also a founding member. As a church organist, he has been active in the field of liturgical music, at both parish and diocesan levels. He performed in the United States and in Canada, and has been heard in recital on Radio-Canada's organ series «Récital d'orgue» and «Tribune de l'orgue».

Recordings

retour au menu retour au début


Mireille Lagacé

Text in English

Née Mireille Bégin, le 8 juin 1935, à Saint-Jérôme (Québec). À Montréal, elle étudia avec Germaine Malépart (piano), Conrad Letendre (orgue) et Gabriel Cusson (écriture). Boursière du gouvernement du Québec (1956), elle se rendit en Autriche où elle travailla l'orgue avec Anton Heiller. De retour à Montréal, elle poursuivit ses études d'orgue et de clavecin avec son mari, Bernard Lagacé, (1957-1962) et fut un membre actif du groupe Ars Organi. Elle obtint, en 1959, un premier prix au Concours d'orgue du centre de Montréal du Collège royal canadien des organistes (Concours d'orgue John-Robb). De 1962 à 1965, elle fut récipiendaire de quelques prix internationaux (Munich 1962; Genève 1962, 1965).

Également à l'aise à l'orgue et au clavecin, elle s'est toujours distinguée par sa brillante technique, la perfection, la musicalité et la vitalité de ses interprétations. Elle a donné de nombreux concerts à l'un ou l'autre instrument tant au Canada qu'aux États-Unis et en Europe. À cette activité de soliste et de chambriste, elle joint une activité pédagogique considérable. Elle a enseigné l'orgue pendant 10 ans au Conservatoire de Boston et, depuis 1973, elle est professeure de clavecin au Conservatoire de Montréal. Elle a été invitée à donner maints cours d'été aux États-Unis, au Canada et en Europe.

Enregistrements

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début

Born Mireille Bégin, on June 8th, 1935, in St. Jerome (Québec). In Montréal, she studied with Germaine Malépart (piano), Conrad Letendre (organ) and Gabriel Cusson (writing). Bursaries of the Quebec Government (1956), she went in Austria to study organ with Anton Heiller. Back in Montréal, she continued her studies in organ and harpsichord with her husband, Bernard Lagacé, (1957-1962) and was an active member of the Ars Organi movement. In 1959, she won a first prize at the Montreal Centre Organ Competition of the Royal Canadian College of Organists (John Robb Organ Competition). From 1962 to 1965, she won a few international prizes (Munich 1962; Geneva 1962,1965).

Equally comfortable at the organ and at the harpsichord, she is characterized for her brilliant technique, her perfection, her musicality and the vitality in her performances. She gave many recitals at either instrument either in Canada, in the United States and in Europe. On top of her activities as a soloist and chamber orchestra player, she carried out a considerable teaching career. For 10 years, she taught the organ at the Boston Conservatory and, since 1973, she is harpsichord teacher at the Montreal Conservatory. She has been invited many times to teach summer courses in the United States, in Canada and in Europe.

Recordings

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début


Serge Laliberté

Text in English

Serge Laliberté naît à Saint-Louis-de-Lotbinière en 1945. À la fin de son baccalauréat ès arts au Petit Séminaire de Québec, il s’initie à l’orgue avec Jean-Marie Bussières. Il poursuit ensuite sa formation d’organiste à la Faculté de musique de l’Université Laval sous la direction de Antoine Bouchard. Au même moment, il étudie le clavecin avec Kenneth Gilbert.

De 1972 à 2002, il est professeur de formation auditive au département de musique du Cégep de Sainte-Foy, tout en occupant la fonction d’organiste dans différentes églises de la région de Québec, notamment à l'église Saint-Denys-du-Plateau pendant sept ans. Depuis 1995, il est titulaire de l’orgue historique Karn-Warren de la Trinity Anglican Church à Québec. De 2003 à 2009, il a été titulaire des orgues de l'église Sainte-Famille de Cap-Santé.

Serge Laliberté a donné plusieurs concerts tant à l’orgue qu’au clavecin. Il a participé à plusieurs reprises aux émissions Récital d’orgue et Tribune de l’orgue diffusées sur les ondes de Radio-Canada. Il figure au nombre des organistes québécois choisis lors des enregistrements consacrés aux Orgues anciens du Québec, projet couronné par le Grand Prix du Disque Canada en 1980. Depuis 2003, il donne régulièrement des récitals d’orgue commentés, dans le cadre des activités du Conseil du patrimoine culturel de Cap-Santé.

Enregistrement

retour au menu retour au début

Serge Laliberté is born in 1945 in St. Louis-de-Lotbinière. At the end of his B. Arts at the Québec City Lower Seminary, he studies the organ with Jean-Marie Bussières. He continues his organ studies with Antoine Bouchard at Laval University Music Department. At the same time, he studies the harpsichord with Kenneth Gilbert.

From 1972 to 2002, he teaches musical training at St. Foy Cegep Music Department while being organist in different Québec City churches, especially in St. Denys-du-Plateau church for seven years. He is, since 1995, titular organist of the Karn-Warren historical organ in Trinity Anglican Church in Quebec City. From 2003 to 2009, he was titular organist in Holy Family church in Cap-Santé.

Serge Laliberté gave many organ and/or harpsichord concerts. He was a frequent invited artist to Récital d’orgue and Tribune de l’orgue broadcasted by the CDC French network. He is among the chosen organists to perform in a recording featuring Québec historical organs, a project that was awarded the Canadian Record Grand Prize in 1980. Since 2003, he regularly performs organ recitals for Cap-Santé Cultural Heritage Council.

Recording

retour au menu retour au début


Rachel Laurin

Text in English

Née en 1961, à Saint-Benoît, comté des Deux-Montagnes (province de Québec, Canada), Rachel Laurin est diplôc;mée du Conservatoire de musique de Montréal. Elle y reçut une formation musicale approfondie, auprès des maîtres Raymond Daveluy, pour l'orgue, l'harmonie au clavier et l'improvisation; Raoul Sosa, pour le piano; Nick Ayoub, pour le jazz. Sa brillante carrière d'organiste et d'improvisatrice lui a déjà donné maintes occasions de se faire entendre en concert et à la radio, tant au Canada qu'aux États-Unis et dans plusieurs pays d'Europe.

également connue comme compositrice, Rachel Laurin a étudié la composition auprès de Raymond Daveluy, de 1980 à 1986. En 1989, elle a été reçue "Compositeur Agréé" du Centre de Musique canadienne.

À ce jour, elle est l'auteur de plus de soixante œuvres pour toutes les formations, œuvres exécutées couramment en concert et à la radio, et qui ont atteint plusieurs grandes villes du monde : New York, Washington, Paris, Bruxelles, Cambridge, Zurich, Lausanne, Genève, Monte-Carlo, Turin, Rome ainsi que dans les pays d'Asie dont la Chine et le Japon.

En plus de ses œuvres pour orgue publiées chez Europart-Music en France, plusieurs de ses œuvres sont publiées et enregistrées sur disque. Rachel Laurin est membre fondatrice des Mélodistes indépendants, regroupement de compositeurs s'identifiant auprès du public à une musique à la fois moderne et accessible.

Rachel Laurin a enseigné l'improvisation à l'orgue, de 1988 à 1992, au Conservatoire de musique de Montréal, discipline qu'elle enseigne régulièrement à l'école d'été d'Épinal. Ses talents été récompensés par la bourse d'encouragement "Conrad-Letendre", à plusieurs reprises. Après plusieurs années comme organiste de la crypte et adjointe au titulaire du grand orgue de la basilique de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, à Montréal, elle a été, de 2002 à 2006, titulaire du grand orgue de la Basilique-Cathédrale Notre-Dame d'Ottawa.

Enregistrements

Catalogue d'oeuvres

retour au menu retour au début

Born in 1961, in St. Benoît, in the riding of Deux-Montagnes (province of Québec), Rachel Laurin graduated from the Montreal Music Conservatory. She received a complete musical education from Raymond Daveluy (organ, keyboard harmony, improvisation), Raoul Sosa (piano) and Nick Ayoub (jazz). Her brilliant career as organist and improviser led her to be heard in many concerts and radio broadcasts, here in Canada, in the U.S. and in many European countries.

Also known as a composer, Rachel Laurin studied composition with Raymond Daveluy from 1980 to 1986. In 1989, she was accepted as "Certified Composer" by the Canadian Music Center.

Up to now, she has composed more than sixty works for all kinds of musical formations, works that are currently being played in concerts and over the radio and which have reached large cities of the world: New York, Washington, Paris, Brussels, Cambridge, Zurich, Lausanne, Geneva, Monte-Carlo, Turin, Rome and Asian countries such as China and Japan.

On top of her works for the organ being published by Europart-Music in France, many are published and recorded. Rachel Laurin is a founding member of "Mélodistes Indépendants" (Independent Melodists), a group of composers whose music is known to the public for being both modern and accessible.

From 1988 to 1992, Rachel Laurin has been an organ improvisation teacher at the Montreal Music Conservatory. She also regularly teaches organ improvisation at the Epinal Summer School. She was, many times, awarded the Conrad-Letendre incentive bursary. After many years as Crypt organist and assistant to the titular organist at the St. Joseph Oratory Basilica in Montreal, she was, from 2002 to 2006, titular organist at Notre-Dame Cathedral-Basilica in Ottawa.

Recordings

Works Catalogue

retour au menu retour au début


Claude Lavoie

Text in English

Né à Rivière-du-Loup le 19 juillet 1918, Claude Lavoie entre, en 1933, au Collège de Lévis où il étudie le piano et l'orgue avec l'abbé Alphonse Tardif jusqu'en 1942, année où il remporte le Prix d'Europe. Il se rend à Boston pour étudier avec Nadia Boulanger et E. Power Biggs au Longy School of Music, de Cambridge. Il étudie aussi la direction chorale avec Francis Findlay au New England Conservatory.

Après avoir été organiste à Boston, il est de retour au Québec en 1945 où il obtient le poste d'organiste de l'église Notre-Dame à Beauport. Il occupera ce poste pendant quinze ans, sauf pour les années 1950 et 1951 qu'il consacre au perfectionnement de sa formation, à Paris, auprès des maîtres André Marchal et Gaston Litaize pour l'orgue et Simone Plé-Caussade pour l'écriture musicale. En 1952, il succède à Henri Gagnon comme titulaire de la classe d’orgue du Conservatoire de musique de Québec, poste qu'il occupera jusqu'en 1979. Au cours de ces années d’enseignement, il formera une pléiade d’organistes dont plusieurs se sont illustrés comme interprètes et pédagogues.

Ayant accepté, en 1959, la tribune de l'orgue de l'église des Saints-Martyrs-Canadiens à Québec, il y fait installer, selon son devis, un orgue Casavant qui devait inspirer le renouveau esthétique de l'orgue au Québec en favorisant le passage de l'orgue romantique à l'orgue néo-classique. Premier grand instrument du Québec construit selon cette nouvelle conception, il constitue l'une de nos richesses patrimoniales. Il en sera le titulaire jusqu'en 1974.

Au cours de sa carrière, Claude Lavoie a donné plus de 200 récitals, comme soliste et avec orchestre, au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et aux États-Unis, à Boston particulièrement. De plus, il a inauguré une trentaine d'instruments dont le Casavant de la cathédrale de l'Assomption à Moncton (1956) et celui de la basilique Notre-Dame-du-Cap, à Trois-Rivières (1965). Il a tenu la partition d'orgue à l'occasion de concerts donnés par l'Orchestre symphonique de Québec et le Boston Symphony Orchestra, participé à de nombreux concerts avec l'Orchestre de chambre de Radio-Canada et accompagné plusieurs chorales. Il prêta aussi son concours lors de concerts organisés par les Jeunesses musicales du Canada et, en 1965, il fut invité à présenter le concert inaugural du congrès du Royal Canadian College of Organists à Hamilton. Claude Lavoie a aussi réalisé trois enregistrements et un grand nombre d'arrangements pour orgue et pour chorales. Improvisateur remarquable et auteur de quelques compositions, il a contribué, par ses interprétations vivantes et colorées, à stimuler l'intérêt pour la musique d'orgue au Québec.

En 1989, Claude Lavoie réalise enfin le rêve qu’il caresse depuis longtemps et ajoute à son actif la mise sur pied d'une fondation qui administrera un concours d'orgue triennal s'adressant aux jeunes organistes les plus talentueux du Québec. Celle-ci constitue le couronnement de sa carrière exemplaire de pédagogue et d’interprète. Elle témoigne de façon éloquente de son idéal d’excellence artistique et de sa générosité.

Claude Lavoie a été fait « Chevalier » de l’Ordre national du Québec, en 1990, par le premier ministre Robert Bourassa. En l'an 2000, lors du congrès annuel de la Fédération Québécoise des Amis de l'orgue, il est nommé « membre honoraire » de cette fédération.

Il décède à Québec le 28 avril 2014.

Enregistrements

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début

Born in Rivière-du-Loup on July 19th, 1918, Claude Lavoie is admitted, in 1933, to Lévis College where he studies the piano and the organ with Fr Alphonse Tardif until 1942, the year he won the Prix d'Europe. It goes to Boston to study with Nadia Boulanger and E. Power Biggs at Longy School of Music, in Cambridge. It also studies choral direction with Francis Findlay at the New England Conservatory.

After having being organist in Boston, he is back in Quebec City in 1945 where he is appointed organist at Notre-Dame church in Beauport. It will occupy this position for the next fifteen years, except for 1950 and 1951 which will be dedicated to advanced studies, in Paris, with André Marchal and Gaston Litaize for organ and Simone Plé-Caussade for musical composition. In 1952, he succeeds Henri Gagnon as organ professor at the Music Conservatory in Quebec City, a position he will hold until 1979. During these teaching years, he will train a group of organists among whom several will become renowned performers and teachers.

In 1959, he accepts the position of organist at Saints-Martyrs-Canadiens church in Quebec City where a Casavant organ, built according to his design, will be installed. This new instrument was to prompt the organ aesthetic resurgence in Quebec to move from the romantic organ to the neoclassical organ. It was also the first large instrument in Quebec built according to this new design and is now one of our patrimonial heritages. He will remain titular organist until 1974.

During his career, Claude Lavoie played more than 200 recitals, both as soloist and with the orchestra, in Quebec, in Ontario, in New Brunswick and in the United States, mainly in Boston. Besides, he inaugurated about thirty instruments among which the Casavant in the Assomption Cathedral in Moncton (1956) and the one in Notre-Dame-du-Cap Basilica, in Trois-Rivières (1965). He played the organ part in concerts given by the Québec City Symphony Orchestra and the Boston Symphony Orchestra, participated in many concerts with the Radio-Canada Chamber Orchestra and accompanied several choirs. He also played at concerts organized by Jeunesses musicales du Canada and, in 1965, he was invited to play the opening concert at the Royal Canadian College of Organists convention in Hamilton. Claude Lavoie made three recordings and a large number of arrangements for organ and for choirs. A remarkable improviser and composer of some organ pieces, he contributed, by his living and colored performances, to stimulate interest for organ music in Quebec.

In 1989, Claude Lavoie finally fulfills a long-awaited dream and adds it to his achievements when he set up a foundation which will manage an organ competition held every three years meant for the most gifted young Quebec organists. This organization constitutes the crowning achievement of his exemplary teaching and performing career. It is an eloquent testimony to his ideal of artistic excellence and his generosity.

Claude Lavoie was made "Chevalier" of the Ordre national du Quebec, in 1990, by Prime Minister Robert Bourassa. In 2000, at the annual convention of the Fédération Québécoise des Amis de l'orgue, he is named "honorary member" of the federation.

He died in Quebec City on April 28th, 2014.

Recordings

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début


Gilles Maurice Leclerc

Text in English

Né à Ottawa, Gilles Maurice Leclerc a fait ses études d'orgue et de composition à l'université d'Ottawa qui lui décerne, en 1984, la Bourse Jean-Marie-Beaudet en composition. En 1985, il figure parmi les lauréats au concours national pour les jeunes compositeurs de la SOCAN. La même année, il crée son oeuvre Élan pour piano, sur les ondes de Radio-Canada. Il complète une maîtrise en musicologie à la même université en 1992.

Gilles Maurice Leclerc devient organiste à la paroisse Saint-François-d'Assise d'Ottawa en 1977 et est nommé titulaire de l'orgue Guilbault-Thérien, Opus 28, inauguré en cette église en octobre 1988.

Outre des oeuvres pour concert, jouées notamment aux récitals Pro Organo d'Ottawa, au Festival international de musique de chambre d'Ottawa, et à la série des Vespérales tenue à Basilique-Cathédrale Marie-Reine-du-Monde, de Montréal et au réseau de la CBC, monsieur Leclerc a composé beaucoup pour la liturgie. Deux de ses messes (Messe pascale et Messe Saint-François-d'Assise et des oeuvres pour orgues, dont Variations sur le thème du Pange Lingua) sont disponibles aux Éditions Lucarel (Montréal). Des chants pour le mariage sont disponibles aux éditions LAUDEM (Montréal). En octobre 2007, il participa au second Annual Festival of New Organ Music tenu à Londres.

Il a collaboré à diverses publications dont le bulletin de LAUDEM (Association des organistes liturgiques du Canada), Communautés chrétiennes, Liturgie, foi et culture (Conférence des Évêques Catholiques Canadiens) ainsi qu'aux recueils Psaumes et Acclamations (Concacan), Catholic Book of Worship III, et D'une même voix (Canada).

Monsieur Leclerc est membre fondateur de LAUDEM, ancien responsable de la section d'Ottawa de cette association, ancien président de la section d'Ottawa du Collège royal canadien des organistes (CRCO) et fut président du comité organisateur du Festival d'orgue (congrès national du CRCO) tenu à Ottawa en juillet 2003. Il deviendra président au Collège royal canadien des organistes en juillet 2010.

retour au menu retour au début

Born in Ottawa, Gilles Maurice Leclerc studied organ and composition at the University of Ottawa who, in 1984, awarded him the Jean-Marie-Beaudet Scholarship for Composition. In 1985, he is one of the laureates in the National Competition for young composers sponsored by SOCAN. That very same year, he premiered Élan for piano, over the CBC FM French Network. In 1992, he completed a Master's degree in musicology at the University of Ottawa.

Gilles Maurice Leclerc became organist at the church of St. François-d'Assise parish in Ottawa in 1977 and was appointed, in 1988, titular organist of the Guilbault-Thérien organ, Opus 28, inaugurated in October 1988.

Besides his concert works, played at Ottawa Pro Organo recitals, Ottawa International Chamber Music Festival, and Vesperal organ recital series held in Marie-Reine-du-Monde Basilica-Cathedral in Montreal, Mr. Leclerc composed extensively for liturgy. Two of his Mass settings (Messe pascale/Easter Mass and Messe Saint-François-d'Assise), as well as organ works (Variations on Pange Lingua) are available from Éditions Lucarel (Montreal). A few wedding hymns are available from Éditions LAUDEM (Montréal). In October 2007, he participated in the second Annual Festival of New Organ Music in London, U.K.

He has contributed to various journals and hymnbooks, manely LAUDEM bulletin (Canadian Association of Liturgical Musicians), Communautés chrétiennes (Institut de liturgie), Liturgie, foi et culture (Canadian Conference of Catholic Bishops), Psaumes et Acclamations (Concanan), Catholic Book of Worship III, and D'une même voix (Canada).

Mr. Leclerc is a founding member of LAUDEM, past chair of the Ottawa chapter of this organization, past president of the Ottawa Centre of the Royal Canadian College of Organists (RCCO) and was president of the 2003 Organ Festival (RCCO National Convention) held in Ottawa in July 2003. He will become national president of the RCCO in July 2010.

retour au menu retour au début


Claude Lemieux

Text in English

Formé à l'Université Laval auprès d'Antoine Bouchard, Antoine Reboulot, Chantal Masson-Bourque et Scott Ross, Claude Lemieux a complété sa formation par un stage chez Guilbaut-Thérien, important facteur d'orgues de Saint-Hyacinthe. Sa participation à la vie musicale québécoise est considérable et diversifiée. Ainsi, il a été réalisateur pour le réseau national de Radio-Canada à Québec et à Montréal, également directeur de l'Ensemble de musique sacrée de Québec, membre du Comité diocésain de musique sacrée, de l'Association des organistes liturgiques du Canada (LAUDEM-Québec), du conseil d'administration du Concours d'orgue de Québec, et du prestigieux jury à la CBC National Choir Competition à Montréal et à Toronto, en compagnie de Gregory Charles et de Jonathan Willcocks. À titre de directeur artistique, on lui doit de remarquables réalisations comme, le Festival Bach de Québec, la création du Festival des Rivières, des Concerts de la cathédrale à la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec et des Concerts-Promenade de La Pocatière. à Québec, il a occupé le poste d'organiste aux églises Saint-François-d'Assise, Saint-Thomas-d'Aquin et à Sainte-Monique-les-Saules, avant d'être nommé par voie de concours, titulaire des orgues de la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec en 2010.

Claude Lemieux a présenté plusieurs centaines de concerts au pays et à l'étranger. Comme chef de chœur, il a participé aux Choralies Internationales, au Mondial Choral de la grande région de Montréal et au Festival d'été de Québec. À titre d'organiste, il a été soliste pour plusieurs sociétés de concert dont, celles de la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, des cathédrales de Montréal, Québec, Chicoutimi, Caen (FR) ou encore de Coutances (FR) où il était invité à inaugurer l'édition 2015 du Festival de musique sacrée. Il a également joué pour des organisations comme Les Amis de l'orgue de différentes régions au Québec, ainsi qu'aux prestigieuses séries des Saints-Anges en musique de Lachine et de Pro Organo du Collège Royal Canadien des Organistes (RCCO) à Ottawa. Il a travaillé avec des ensembles aussi réputés que La Petite Bande de Montréal, Les Violons du Roy de Québec ou l'Alliance des Chorales du Québec, que ce soit en concert, sur disque ou pour la radio de Radio-Canada. Il a accompagné et dirigé des chanteurs de renommée internationale comme Richard Verreau ou Lyne Fortin, et a joué sous la direction d'éminents chefs d'orchestre comme Bernard Labadie, Jean-François Rivest ou James Wild d'Angleterre.

Depuis 2012 organiste titulaire à la cathédrale Sainte-Anne de La Pocatière et au Grand Séminaire de Québec, il poursuit une double carrière de concertiste et de pédagogue. Directeur musical et artistique du choeur La Schola Cantorum de Québec qu'il a fondé, il est également réalisateur et animateur de l'émission Point d'orgue présentée sur les ondes de Radio-Galilée (diffusion internationale via Internet). Une discographie variée de neuf CDs à ce jour, comprend notamment Johann Sebastian Bach : Les influences, enregistré à l'orgue Guilbaut-Thérien de la cathédrale de La Pocatière, un disque abondamment salué par la critique.

Enregistrements

Site Web

retour au menu retour au début

Claude Lemieux completed his musical studies at Université Laval with Antoine Bouchard, Antoine Reboulot, Scott Ross and Chantal Masson-Bourque. He supplemented his training by organbuilding studies at Guilbault-Thérien workshops in St. Hyacinthe. His commitment to Quebec musical life is considerable and diversified. He was a producer for the CBC French national radio network in Quebec City and in Montreal, director of the Ensemble de musique sacrée de Québec, member of the Sacred music committee for the Quebec City diocese, member of the Canadian Association of liturgical organists (LAUDEM), member of the board of directors of Concours d'orgue de Québec and member of prestigious jury in the CBC National Choir Competition in Montreal and in Toronto alongside Gregory Charles and Jonathan Willcocks. As artistic director, he initiated several large projects such as the Quebec City's Bach Festival, the Festival des Rivières, the Cathedral Concerts in Notre-Dame Basilica-Cathedral in Quebec City and Concerts-Promenade in La Pocatière. In Quebec City, he was the main organist at St. François-d'Assise church, St. Thomas-d'Aquin church, St. Monique-les-Saules church and at Notre-Dame Basilica-Cathedral where he had been appointed via a competition in 2010.

Claude Lemieux performed in hundreds of concerts given throughout Canada and abroad. As choirmaster, he was invited at the Choralies Internationales, at the Montreal Mondial Choral, and at the Festival d'été de Québec. As organist, he performed in many concert series such as the ones in St. Anne-de-Beaupré Basilic, and in Montreal, Quebec City, and Chicoutimi cathedrals. He also played in France at the Caen and Coutances Cathedrals where he was invited to open the 2015 edition of the Festival de musique sacrée. He was also invited to perform for the Amis de l'orgue, in Sts. Anges en musique concert series in Lachine and in the RCCO Pro Organo series in Ottawa. He worked with renowned groups such as La petite bande of Montreal, the Violons du Roy of Quebec City, and the Quebec Choir Alliance whether in concert, in recordings or in broadcasting over the CBC French network. He accompanied and directed famous singers such as Richard Verreau or Lyne Fortin and played under the direction of renowned conductors such as Bernard Labadie, Jean-François Rivest or James Wild, from England.

Since 2012, main organist at St. Anne Cathedral in La Pocatière and at Quebec City Great Seminary, he pursues a double career as a concert artist and a teacher. Musical and artistic manager of Quebec City's Schola Cantorum which he founded, he is also Point d'orgue host and program producer broadcast by Radio-Galilée (international broadcasting via the Internet). Up to now, he has involved in nine CDs, among which Johann Sebastian Bach: The Influences, recorded on La Pocatière's Guilbault-Thérien organ, a recording which was warmly received by the critics.

Recordings

Website

retour au menu retour au début


Lucienne L'Heureux-Arel

Text in English

Née à Saint-Jude, près de Saint-Hyacinthe (Québec), le 6 janvier 1931, elle étudia le piano avec Aline Letendre (1948-1952) et l'orgue avec Conrad Letendre (1948-1952) et Raymond Daveluy (1952-1953). En 1955, elle épousa l'organiste Gaston Arel.

Boursière du Conseil des arts du Canada (1960), en même temps que son mari, elle alla perfectionner son art à Hambourg (Allemagne) auprès de Charles Letestu, et y retourna en 1964. Lors de ses voyages d'études, elle eut l'occasion de jouer sur plusieurs orgues anciens historiques, notamment en Allemagne, en Hollande et dans les pays scandinaves.

Identifiée au mouvement Ars Organi dès le début (1960), elle contribua, avec quelques autres organistes, par ses récitals sur les orgues à traction mécanique de Montréal, à faire connaître la littérature d'orgue au public montréalais. Ses fréquentes apparitions sur les ondes de Radio-Canada et les nombreux récitals qu'elle a donnés tant au Canada, aux États-Unis et en Europe, en font une musicienne très connue et respectée dans le monde musical. En juillet 1994, invitée par l'Institut international des études ukrainiennes, elle s'est fait entendre en récital conjoint avec son mari, Gaston Arel, dans les villes de Kiev et Lvov (Ukraine).

Tout en continuant de brillante façon sa carrière de récitaliste, elle a été professeure d'orgue (1966-1983) à l'école normale de musique (Institut Marguerite-Bourgeoys) et, depuis 1969, elle enseigne l'orgue à l'Université du Québec à Montréal.

Organiste à l'église Ascension of Our Lord de Westmount (1965-1972), elle occupe les fonctions d'organiste titulaire et responsable de la musique à l'église Saint-Léon de Westmount depuis 1983. Elle est également membre du comité diocésain de l'orgue auprès de l'Archevêché de Montréal.

Enregistrements

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)

retour au menu retour au début

Born in St. Jude, near St. Hyacinthe (Québec), on January 6, 1931, she studied the piano with Aline Letendre (1948-1952) and the organ with Conrad Letendre (1948-1952) and Raymond Daveluy (1952-1953). In 1955, she married organist Gaston Arel.

Bursary from the National Council of Arts (1960), at the same time as her husband, she went to Hamburg (Germany) to study with Charles Letestu and returned again in 1964. During her study journey, she played on many ancient historical organs, namely in Germany, in the Netherlands and in the Scandinavian countries.

Identified with the Ars Organi movement since its beginnings (1960), she played a great part, along with a few other organists, by her recitals on mechanical action organs in Montréal, in introducing organ literature to the Montréal public. Her frequent appearances on the CBC French Network and her many recitals that she has given in Canada, in the United States and in Europe, confirmed her as a well-known musician and well respected in musical circles. In July 1994, invited by the International Institute for Ukrainian Studies, she gave recitals with her husband, Gaston Arel, in the cities of Kiev and Lvov (Ukraine).

While carrying on a brilliant career as a recitalist, she was organ teacher (1966-1983) at Normal School of Music (Marguerite-Bourgeoys Institute) and, since 1969, she is teaching organ at the University of Québec in Montréal.

Organist at Ascension of Our Lord Church in Westmount (1965-1972), she is holding the office of titular organist and responsible for music at St. Leon in Westmount since 1983. She is also a member of the diocesan organ committee for the Montréal Archdiocese.

Recordings

Source: Encyclopédie de la musique au Canada, Montréal, Fides, 1993 (ISBN 2-7621-1688-0)


retour au menu retour au début